Musulman Optimiste

Direction pour une dounia plus constructive

Des outils pour développer l’estime de soi.

Nous avons vu dans les articles précédents que l’estime est l’élément fondamental pour mieux vivre. Une bonne estime de soi permet de s’aimer, de se comprendre, de se sentir en sécurité, d’accepter ses forces et faiblesses, de se sentir serein, positif, optimiste, d’aimer les autres …. Soit que du positif les amis ! L’estime de soi est le viatique fondamental que les parents peuvent donner à leurs enfants à travers l’éducation. À défaut, l’enfant une fois adulte se sentira anxieux, coupable, incompris, pessimiste et solitaire. Mais il n’est jamais trop tard pour avoir une enfance heureuse! Nous allons voir à travers cet article différents outils qui nous aideront à améliorer notre estime de nous même insha’Allah.

Tout d’abord, il faut savoir que seuls nous même sommes capables de décider de modifier notre vie en augmentant son estime de soi, bien sûr avec la permission d’Allah. Ce cheminement s’effectue à travers plusieurs étapes :

1) Prendre conscience du problème : beaucoup de personnes souffrent de solitude, d’anxiété, se sentent incomprises, ont peur d’entrer en contact avec les autres, sont déprimées, apathiques, etc. Ils savent qu’ils ne sont pas bien, mais pourtant ils ne prennent pas l’initiative de changer les choses. Elles laissent passer les jours, les mois, les années sans savoir quoi faire. Donc première étape est de reconnaître ce manque d’estime de soi qui entrave la vie. Ensuite, accepter l’idée qu’en tant qu’adulte , quel que soit notre âge, il est possible d’améliorer son estime de soi.

2) Modifier nos messages négatifs qui nous parlent. Tous ces messages qui nous ont été transmis par nos parents, notre environnement, nous habitent. Tel que : «  je suis bête », «  je suis une perdante », « je suis nul », « tu n’y arriveras pas ». il convient alors de les remplacer par des messages positifs qu’il faut répéter : « j’y arriverais », « je suis capable », etc.

3) Ne pas penser en terme de tous ou de rien : rien n’est complètement blanc ou noir donc au lieu de dire par exemple : «  je suis maladroite, je n’ai jamais pu créer quoi que soit » ce n’est pas vrai, j’ai certainement créé quelque chose dans ma vie, mais à force de répéter ce genre de phrase, j’accentue mon manque d’estime de moi. Il convient donc de dire par exemple : « Aujourd’hui je suis maladroite je n’arrive pas à bricoler cette chaise ».

4) Ne pas généraliser : «  je n’ai jamais de chance dans ma vie ». Cette phrase décourage. Et c’est une forme de non-reconnaissance des biens qui nous sont octroyés. Allah dit : lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? [Coran:55:13]

5) Ne pas sauter directement aux conclusions : « Je suis sûr qu’ils n’accepteront jamais avec mon foulard ! » comment pouvons savoir sans aller leur parler ? Ou « je sais ce qu’il pense de moi », «  tu verras ça marchera pas ». Prédire que les choses vont mal aller, c’est se mettre en condition pour faire en sorte qu’elles ne marchent pas. Toutes ces manières de penser ont des effets négatifs sur la réalité, sur le sentiment de compétence personnelle et donc sur l’estime de soi.

6) Ne pas raisonner sur la base de ses émotions : « La vie est triste », ce n’est pas la vie qui est triste, mais c’est l’émotion que je vis en ce moment qui est triste. Il est beaucoup juste d’exprimer ce que j’éprouve en ce moment plutôt que de généraliser.

7) Ne pas se blâmer ou blâmer les autres.

Développer de la compassion, elle sert de combustible à l’estime de soi d’ailleurs le Prophète sws a dit : « L’un de vous n’est véritablement croyant que s’il aime pour son frère ce qu’il aime pour lui-même» [ Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim ]

la compassion profite non seulement à la personne qui la reçoit, mais aussi à la personne qui la pratique. Plus l’estime de la personne est meilleure, plus grande est sa capacité d’amour et de compassion pour les autres.

8) Être ferme sa pratique religieuse, une personne qui a une bonne estime d’elle-même osera défendre ses valeurs et ses principes. Le musulman a besoin de se fier au Coran et à la Sunna pour guider sa vie et vivre harmonieusement et développer son estime de soi. Une personne qui ne jouit pas d’une bonne estime d’elle même a tendance à se conformer à ceux qui l’entourent, elle n’est pas cohérente avec ses valeurs et ses principes. Il convient d’honorer ses convictions par la méditation, la prière, le bon comportement, la lecture du Coran, etc. Ce qui permettra d’augmenter son estime de soi-même, de se respecter et de respecter les autres.

9) Utiliser des phrases affirmatives pour renforcer son estime de soi, se parler de manière positive. Tout commence par une pensée qui est manifestée dans la conscience, lorsque cette pensée est maintenue assez longtemps, elle devient alors une habitude. Ce qui empêche de se créer une bonne estime de soi. Les affirmations doivent être positives, si des pensées négatives vous passent par la tête, remplacez la par une affirmation positive réaliste exemple : « je suis bête » remplacez la pour «  je suis intelligente ».

10) Cessez de vous critiquer ou de critiquer les autres. Une personne ayant une mauvaise estime d’elle-même a tendance à se comparer aux autres, à se dévaloriser, à critiquer les autres, à dire du mal de son entourage, à colporter des informations négatives pour se sentir un peu mieux que les autres. Mais au contraire la personne ne se sent pas mieux. C’est pour cela que le musulman doit renoncer tout ça ! Le Prophète sws a dit :

« Le croyant n’est pas calomniateur, il ne maudit pas souvent, il ne dit pas de propos obscènes, ni indécents. »  [rapporté par Ahmed et Al Hakim]

Conseil : faire passer ce qu’on va dire à travers les trois filtres de Socrate :

Est ce que je veux dire est vrai ?

Est ce que ce que je veux dire fait preuve de bonté ?

Est ce que je veux dire est utile aux autres ?

Si ce que je veux dire ne passe pas par ces trois filtres, je reste silencieux.

Quiconque croit en Allah et au jour du jugement, doit alors dire du bien ou se taire.

[Al Bukhari et Muslim]

11) La gratitude, une personne qui a une mauvaise estime d’elle même voit le verre à moitié vide au lieu de le voir à moitié rempli. C’est pourquoi notre religion nous appelle à être reconnaissant, la gratitude est un antidote puissant. I s’agit de regarder tout ce que la vie nous apporte de positif, de prendre conscience de tout ce que nous avons reçu d’Allah et de manifester cette reconnaissance vis-à-vis d’Allah, de notre entourage, avec ceux avec qui nous entrons en contact, avec ceux dont nous partageons notre vie.

«  …Celui qui ne remercie pas les gens ne remercie pas Allah… » [Rapporté par Al Bayhaqi]

Allah nous a crée unique et irremplaçable, pour cela nous devons développer en soi la certitude d’avoir de la valeur.

Myriam.

elGcedNtCG

Publicités

3 commentaires sur “Des outils pour développer l’estime de soi.

  1. Pingback: Comment réussir son couple ? | Musulman Optimiste

  2. Pingback: L’estime de soi | Musulman Optimiste

  3. Pingback: La magie des phrases positives | Musulman Optimiste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 28 janvier 2015 par dans bien être, et est taguée , , , .

Il semble que l’URL du site WordPress ne soit pas bien configurée. Merci de la vérifier dans vos réglages de widget.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :