Musulman Optimiste

Direction pour une dounia plus constructive

Je n’ai jamais de chance !

La chance et la malchance sont deux termes qui n’existent pas en Islam. Nous avons des épreuves qu’Allah nous met sur notre chemin et qui peuvent prendre deux formes : bénédiction ou difficulté. Comment ça une bénédiction ? Oui les amis, Allah peut nous éprouver par le bien comme par le mal.

Par exemple : Il pourrait nous accorder une grande richesse (c’est un bien), et voir si nous allons être généreux, oublieux, ingrats, etc.

Allah dit :
« Toute âme doit goûter la mort. Nous vous éprouverons par le mal et par le bien [à titre] de tentation. Et c´est à Nous que vous serez ramenés.”
(Sourate 21, verset 35)

 

Le Croyant doit être optimiste, et ne pas se dire d’avance qu’il sera perdant, ou qu’il ne trouvera jamais d’époux/épouse, qu’il ne trouvera jamais d’emploi, etc.  Pour les croyants optimistes, malgré les difficultés,  ils ont la conviction que prochainement ça marchera pour eux. C’est notre mode de pensée qui détermine notre penchant à relativiser ce qui nous arrive. Ni les porte-bonheurs, ni les consultations chez un médium ne peuvent influencer sur notre bonheur.

Nous devons donc être persuadés que nous parviendrons à ce que nous désirons s’il s’agit d’un bien pour nous, et Seul Allah est capable de déterminer ce qui est bon ou pas pour nous, car Il détient une science illimitée contrairement à notre science qui est limitée.

Les croyants optimistes qui arrivent à leurs fins sont généralement ceux qui mettent tout en œuvre pour y arriver. Ils utilisent les moyens qu’Allah met à leurs dispositions.

Le Prophète sws , était la personne qui plaçait le plus sa confiance en Allah et pourtant il utilisait tous les moyens pour œuvrer. Le Prophète sws a porté un casque sur sa tête. Anas Ibn Malik a rapporté que « le Prophète sws entra à la Mecque le jour de la Libération, la tête recouverte d’un casque ». (Al Bukhari)

Nous voyons que le Prophète sws a pris ses précautions malgré la confiance qu’il avait en Dieu. L’usage des moyens va de pair avec la confiance en Allah.

Nous devons donc être à l’affut de tous, c’est en nous donnant les moyens que l’on parviendra à réaliser nos projets qui nous tiennent à cœur.

Il peut nous arriver de vouloir réaliser quelque chose à un moment donné puis tout tombe à l’eau et sous l’émotion nous nous disons  « je n’ai pas de chance ! ». Mais ce que nous ne savons pas ou ce qui est dur pour nous à accepter : c’est de savoir qu’Allah nous épargne surement de quelque chose de mal pour nous. Un mal peut contenir un bien même si nous n’arrivons pas à le déceler dans l’immédiat.

« Il se peut que vous détestiez quelque chose alors que c’est un bien pour vous. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu’elle vous est néfaste. C’est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas. » (Sourate Al Baqarah verset 216)

« Je m’étonne de l’affaire du croyant. Tout ce qui lui arrive lui est bénéfique. Et ceci n’est réservé qu’à lui seul. S’il lui arrive un bien, il remercie Allah et c’est un bien pour lui, et s’il lui arrive un mal, il patiente et c’est aussi un bien pour lui. » (Muslim)

Ce qui est aussi important est de s’entourer de personnes positives et optimistes. De bonnes connaissances peuvent nous faire augmenter en confiance en soi et en Allah. 🙂

Finis ces phrases « victimisantes » : « je n’ai jamais de chance », « j’ai toujours eu les mauvais profs »,  « j’ai la poisse », « je tombe toujours sur la mauvaise personne », etc.

Surtout ne négligez pas les invocations 🙂

Myriam.

textgram_1436283236

Publicités

6 commentaires sur “Je n’ai jamais de chance !

  1. Soulaymane
    7 juillet 2015

    Salam ‘aleykoum wa Rahmatoullah,

    Ce qui est le plus flagrant à mon sens c’est les épreuves dont on se rend compte qu’elles ont été un bien pour toi. Quand tu t’en aperçois quelques mois voir quelques années après… tu prends 5 min quand tu t’en rend comptes et c’est là que tu te dis : Subhan Allah ! Al Hamdolilah !

    La confiance en Allah ‘aza wa djal est quelque chose d’essentiel. Faire les causes en est une autre. L’un de va pas sans l’autre.

    J'aime

    • Musulman Optimiste
      8 juillet 2015

      W alaykoum Salam Soulaymane,

      Oui c’est vrai, il est souvent difficile au moment de la difficulté ou de l’obstacle d’accepter dans l’immédiat. Mais un jour nous comprenons le message d’Allah, nous comprenons qu’Il a voulu nous protéger, qu’Il a voulu nous expier de nos péchés, qu’Il a voulu nous offrir quelque chose de meilleur, qu’Il a voulu nous compter parmi les endurants et les patients, qu’Il a voulu que l’on se rapproche de Lui, qu’Il nous réserve quelque chose là-haut, etc. Dieu est tellement Bon (Al Latif) et Compatissant (Ar Ra’uf)
       » C’est Lui qui fait descendre sur Son serviteur des versets clairs, afin qu’il vous
      fasse sortir des ténèbres à la lumière; et assurément Allah est Compatissant
      envers vous, et Très Miséricordieux  » [ Sourate Le Fer – verset 9 ]

      J'aime

  2. Hakima
    7 juillet 2015

    Salam aleykoum ma sœur,

    Je ne peux qu’être d’accord avec ce que tu dis. Seul Allah swt sait où se trouve notre bien, et nous ne savons pas.
    Le plus difficile dans l’affaire n’est pas de le dire mais de le ressentir et le vivre. Notre cœur nous envoie des émotions..et les canaliser que ce soit dans l’aisance ou la difficulté n’est pas évident. Quand il se serre on doit par la force de la raison le calmer, quand il s’extasie de joie on doit aussi « lui faire ramener les pieds sur terre  » et quand il fin l’indifférence on doit l’autoriser à éprouver des sentiments que ce soit la joie ou la tristesse c’est un droit aussi de laisser nos émotions sortir. Je sais pas si c’est parlant parce que c’est des choses qui se ressentent mais en tout cas trouver un juste équilibre peut importe la situation apparente c’est fort pour celui qui y arrive…

    J'aime

  3. Musulman Optimiste
    8 juillet 2015

    W alaykoum Salam Hakima,

    Masha’Allah exactement, nous sommes des êtres humains et Allah nous a crée en étant faible. La tristesse, l’anxiété, la peur, la joie sont des sentiments tout à fait naturels qu’il faut recevoir avec sagesse. C’est en éduquant son égo constamment, en faisant un travail intérieur que l’on devient meilleure et que l’on se rapproche de la Lumière de Dieu.

    Maitriser ses émotions, relativiser, comprendre, accepter, lâcher prise sont autant d’actions qui nécessitent un travail permanent avec l’aide d’Allah. Nous ne pouvons acquérir un état d’esprit d’acceptation qu’en ayant une relation profonde avec Celui qui nous a créées, Celui qui connait toutes nos peines…

    : « C’est lui qui détient les clefs de l’invisible. Nul autre que lui ne les connait ». [Surate Al An’am, Verset 59]

    J'aime

  4. Abdelrhman
    9 juillet 2015

    Salam alykom!

    « Le croyant doit être optimiste … » « Les croyants optimistes qui arrivent à leurs fins..à leurs dipositions. » Qu’Allah nous rend vraiment des croyants optimistes!

    J'aime

    • Musulman Optimiste
      10 juillet 2015

      w alaykoum Salam,

      Amin.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 7 juillet 2015 par dans bien être, et est taguée , , .

Il semble que l’URL du site WordPress ne soit pas bien configurée. Merci de la vérifier dans vos réglages de widget.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :