Musulman Optimiste

Direction pour une dounia plus constructive

L’identité musulmane

La société est un ensemble d’individus où chacun doit pouvoir trouver sa place au sein de cet ensemble tout en étant lui-même. Mais quelle est la place du musulman dans une société où la foi et profession font difficilement ménage ? Où les marques de différences font susciter chez certains de l’hostilité et du rejet ?

Nous sommes confrontés à des divers problèmes : ne pas se voir accorder un congé pour el aid, ne pas porter son foulard au travail, ne pas manger de la nourriture illicite à la cantine, ne pas pouvoir prier la prière vendredi, etc. Pourtant, nous vivons dans une société libérale où la liberté humaine, liberté religieuse et la manifestation de sa foi en publique devraient être prônés. Des valeurs garanties notamment par la Déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948.

Nous souhaitons pourtant le vivre ensemble, car notre foi nous enseigne de tolérer l’autre dans sa différence,  mais aussi d’être au service de la collectivité. Conformément à ce que notre Prophète Mohamad SWS nous dit :

Un homme est venu trouver le Messager d’Allah et lui dit : « O Messager d’Allah ! Quelles sont les personnes ainsi que les actions qu’Allah aime le plus ? ». Le Messager d’Allah dit : « les gens les plus aimés par Allah sont ceux qui sont les plus utiles aux autres et les actions les plus aimées par Allah sont celles qui participent à donner de la joie à un musulman, soit en le soulageant d’une détresse, en remboursant une dette à sa place ou en soulageant sa faim. En fait, si je marche avec un frère pour quelque affaire qu’il a, cela m’est plus souhaitable que de faire une retraite spirituelle dans cette mosquée (celle de Médine). » Rapporté par At Tabarâni,

malheureusement, certaines personnes ne sont pas partisanes du vivre ensemble et préfèrent porter un message de haine et d’intolérance à l’égard des personnes différentes.

En tant que musulman, il s’agit d’une rude épreuve qui nécessite un travail sur soi. En résistant aux pressions extérieures, nous pouvons agir conformément à nos convictions et à nos valeurs. Nous sommes tous capables de vivre en accord avec nous-mêmes et notre fitra. En prenant conscience de ce qui se joue dans ce monde terrestre et en se renseignant sur ce que Allah et Son messager SWS nous ont prévenus.

D’autres sont fatigués de devoir affirmer leurs différences et optent pour l’assimilation. Ils tenteront à tout prix de gommer toutes marques de différences : en pensant, en mangeant, buvant et en s’habillant comme les autres, etc. Au final, la personne ne sait plus qui elle est. Si nous croyons qu’en nous fondant dans la masse nous serons mieux intégrés, nous nous trompons .

Notre travail est d’entretenir notre relation à Dieu. Lorsque nous sommes débordés de l’amour d’Allah, nous ne recherchons plus la satisfaction des autres, nous nous inquiétons plus du regard et du jugement des autres. Combien de personnes ont tenté de ressembler aux autres, en n’étant plus elles-mêmes et se sentent perdus. C’est une souffrance intense de ne pas s’affirmer en tant qu’individu à part entière.

Nous devons nous battre et résister en puisant l’énergie dans notre intérieur, dans notre relation à Dieu. En se confiant à Lui, en reconnaissant nos faiblesses et nos craintes. Par le biais de la méditation, l’invocation, l’évocation, la prière, etc. Ne nous soucions pas des gens, car Allah le tout puissant nous protège. Son amour nous enveloppe de douceur où le respect et la force en découlent face à ceux qui imposeront leur haine et leur rejet.

Comme dit l’imam Al Ghazali :

« Il ne fait aucun doute que la crise que connaît le monde aujourd’hui est d’ordre spirituel et qu’elle a son origine dans le rejet des idéaux prônés par la religion, telle que la vérité, la justice, la modération, la tolérance et la fraternité.

Le monde ne sortira de ce mauvais pas qu’en retournant à ces idéaux, après y avoir été orienté par sa nature première, comme le fœtus trouve son chemin hors de l’utérus, et comme l’oisillon qui casse sa coquille et sort de son œuf.

Quand le monde sera orienté vers sa nature primordiale, il s’orientera naturellement vers l’Islâm, car ce dernier consiste en la religion naturelle. »

Myriam & Meriam

12208459_1213810245312062_4787691820723633989_n (1)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 8 novembre 2015 par dans bien être, et est taguée .
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :