Musulman Optimiste

Direction pour une dounia plus constructive

La douceur envers soi même

Lorsque nous nous trompons ou nous découvrons nos faiblesses, nous avons souvent le réflexe de poser un regard dur sur nous mêmes. Cette attitude ne fait qu’appel à la culpabilité. À force de se comparer et se concurrencer les uns et les autres nous peinons à accepter que l’être humain est par nature faible et imparfait.
Pourtant, l’imperfection et les erreurs sont des expériences communes à l’humanité. De plus, malgré nos imperfections nous sommes la créature la plus aimé d’Allah.

« Certes, Nous avons honoré les fils d’Adam. Nous les avons transportés sur terre et sur mer, leur avons attribué de bonnes choses comme nourriture, et Nous les avons nettement préférés à plusieurs de Nos créatures. » [Coran, 17 -V70]

Allah nous a créé vulnérable et dépendant de Lui. Nous sommes voués à tomber malade,  à vivre des moments difficiles et à mourir. Dès les premiers moments de notre vie, nous dépendons des autres et ce jusqu’à la fin de notre vie nous aurons des périodes d’instabilité. C’est à ces moments-là que la douceur, la compréhension et l’empathie doivent nous accompagner.
La douceur envers soi nous amène à percevoir les épreuves de la vie comme faisant partie de l’expérience humaine, elles nous rappellent que nous sommes tous imparfaits et que nous avons besoin d’Allah le Parfait.
Nos erreurs doivent nous apprendre à ne plus les reproduire, à prendre nos responsabilités et à nous repentir, car la culpabilité est souvent une cause d’angoisses et nous empêche d’aller de l’avant. La douceur envers soi, c’est se comprendre, se pardonner pour s’améliorer. Agissez envers vous-même comme une personne qui viendrait vers vous pour se confier de ses erreurs. Je suppose que vous allez vous comporter de manière la plus douce ?
«Allah aime ceux qui se repentent, et Il aime ceux qui se purifient.» [Sourate 2 – V222].
Souvent nous pensons qu’être dur envers soi-même est indispensable pour nous maintenir sur le droit chemin mais il en est rien. Lorsque vous recherchez une écoute, vous allez vers une personne bienveillante et non vers une personne qui vous juge et vous dénigre. Parlez-vous comme un ami.
L’autocompassion est signe d’amour et de respect de soi. Nous pouvons la cultiver auprès d’Allah Al Latif (Le Doux).
Myriam

autocompassion

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 27 mars 2016 par dans bien être, et est taguée , .

Il semble que l’URL du site WordPress ne soit pas bien configurée. Merci de la vérifier dans vos réglages de widget.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :