Musulman Optimiste

Direction pour une dounia plus constructive

Quand l’insuccès des uns fait le bonheur des autres

 

DcxcW6J8uf.pngLa vie est composée de personnes qui pensent qu’il n’y jamais assez pour tout le monde. Elles doivent être les seules à réussir. De ce fait, elles ont du mal à apprécier la réussite des autres comme si ça leur enlevait quelque chose. Pourtant, elles n’hésiteront pas à exprimer de la joie même si au fond d’elles-mêmes c’est la tristesse qui les habite.

Ce type de personnes se sentent valoriser qu’en se comparant à des gens qui ont subi des échecs. Elles ruminent en secret du désir de voir les autres échoués par des petites ou grandes difficultés, peu importe du moment qu’elles se maintiennent à un stade plus confortable que les autres.

Généralement, elles recherchent à s’entourer le maximum de personnes et à acquérir le plus de biens matériels pour sentir leur valeur personnelle augmentée. Elles fréquentent des personnes qui vont accepter leurs idées, leur façon de penser et surtout qui ne les concurrencent pas.

Mais quel impact cela peut-il avoir sur les cœurs ?

La préoccupation de tous croyant est d’avoir un cœur pur, dispensé de tous les mauvais sentiments tels que la jalousie.  Car celui-ci noircit le cœur et empêche la saveur de la foi d’y pénétrer. Tandis qu’un cœur pur, Allah le bénit.

Les bienfaits proviennent d’Allah

Lorsqu’une personne jouit d’un bienfait, nous ne pouvons pas éprouver de la tristesse ou de la jalousie car cela reviendrait à être contre ce que Allah a décidé. Au contraire nous devons nous rappeler qu’Allah donne ce qu’Il veut à qui Il veut, le Prophète Mohamed sws disait :

« Ô mon Dieu ! Le bienfait qui m’est accordé en ce jour ou à l’une de tes créatures provient uniquement de Toi, l’Unique qui n’a pas d’associé. Aussi, A Toi la louange et le remerciement » [ Rapporté par Abû Dâwud ]

Les bienfaits d’Allah sont innombrables

Il y en a assez pour tout le monde, à celui ou celle qui sait demander à Dieu. Nous avons beaucoup à gagner en nous réjouissons des faveurs qu’Allah accorde aux autres ainsi qu’à soi-même : l’amour, la reconnaissance, l’épanouissement personnel, la subsistance, la solidarité, etc. Même si cette société fonctionne sur la concurrence, où il y a le fort et le faible, le gagnant le perdant, etc. Le Musulman doit se reposer sur ses principes.

Un travail dans notre for intérieur est indispensable pour purifier nos cœurs.

 

‘Abdallâh Ibn ‘Amr rapporte ceci :

« On a dit : Ô Envoyé de Dieu ! Quel est le meilleur des hommes ? Il a répondu: Tout homme au coeur makhmûm, à la langue véridique. On lui a dit: L’homme à la langue véridique, d’accord nous le connaissons, mais que signifie au coeur makhmûm ? Il a dit : C’est le coeur pur et pieux où il n’y a ni péché, ni injustice, ni ressentiment, ni jalousie » [ Rapporté par Ibn Mâjjah ].

 

Myriam

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :