Musulman Optimiste

Direction pour une dounia plus constructive

Je souffre de ce que je n’ai pas

1W5gpgcu9Y.png

Je n’ai pas de boulot, ni la santé, ni une belle maison, ni beaucoup d’argent. Je n’ai pas de parents aimables ni de mari bienveillant. Je souffre de ce que je n’ai pas. Et je me dis que si j’aurai tout ce que je voulais je serai plus heureux. Je me focalise sur mes manques et j’arrive à un point où je commence à envier ceux qui ont ce que je n’ai pas. Voilà que je tombe dans l’ingratitude ensuite dans la jalousie. Un cercle vicieux qui détériore mon âme.

En me concentrant sur ce que je n’ai pas, je finis par oublier ce que J’AI : un corps, des amis, la famille, un toit, de la nourriture, des aides, une mosquée, des livres, etc.

Alors oui, je peux vouloir plus mais cette volonté ne doit pas m’inciter à oublier ce qu’Allah m’a déjà offert. En reconnaissant les bienfaits d’Allah, Il m’en donnera davantage. Par contre, en les oubliant je deviens un serviteur ingrat.

 «  Quant à la terre, Il l’a étendue pour les êtres vivants:
il s’y trouve des fruits, et aussi les palmiers aux fruits recouverts d’enveloppes,
tout comme les grains dans leurs balles, et les plantes aromatiques.
Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? » (S55V10-11-12-13)

D’ailleurs nous remarquons dans surate ar rahman, qu’Allah répète 31 fois dans cette surate ce verset :  « Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ? », cette répétition n’est pas anodine. Allah nous parle et nous interpelle afin que nous reconnaissions Ses bienfaits. Parallèlement, plusieurs études prouvent que la pratique de la gratitude au quotidien a un impact important sur le bien être physique et psychique.

J’exprime donc ma gratitude, merci Allah pour :

  • mon corps, ma tête, mes cheveux,

  • mes yeux qui me permettent de voir la beauté de la nature,

  • mes oreilles qui me permettent d’entendre Tes paroles ( le Saint coran )

  • mes mains qui me permettent de toucher la peau de la personne que j’aime,

  • mes pieds qui me permettent depuis tout petit d’aller vers des endroits qui me donne la joie, etc.

Certainement, il y a des personnes qui n’ont peut être pas tous ce que j’ai cité au dessus mais elles ont au moins un de ces bienfaits. El hamdoulilah 🙂

Myriam

Publicités

2 commentaires sur “Je souffre de ce que je n’ai pas

  1. nadbeaute
    16 avril 2017

    ❤❤❤

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 16 avril 2017 par dans bien être.

Il semble que l’URL du site WordPress ne soit pas bien configurée. Merci de la vérifier dans vos réglages de widget.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :