Musulman Optimiste

Direction pour une dounia plus constructive

5 clés pour entretenir une bonne relation

5 clés pour entretenir de bonnes relations.png

Dès notre naissance nous avons besoin de contact avec les autres et celà jusqu’à la fin de notre vie. Nul ne peut se prétendre de ne pas avoir besoin des autres. L’humain est un être social qui a besoin non seulement de se nourrir et se vêtir mais il a besoin aussi de cet aspect social. C’est un élément indispensable pour nos vies.

Nos relations avec les autres sont essentielles pour notre bien-être. Elles contribuent à notre bonheur mais elles peuvent aussi représenter une source de souffrance.

Dieu nous a crée avec une grande capacité de traiter les informations qui nous permettent de comprendre l’autre, d’avoir de l’empathie, de gérer des conflits, de s’exprimer avec diplomatie et de se remettre en question etc. Tous ces exemples sont des manières d’être en interaction avec les autres.

Les gens sont partout, au supermarché, au sein de la famille, dans la rue, à l’école, au travail, à l’hôpital etc. Plus nous entretenons de bonnes relations plus nous nous sentirons bien dans la vie. Et cela contribue à un monde meilleur.

Voici 5 clés qui aident à avoir de meilleures relations :

1) Tout d’abord il est important de se connaître : Qui suis-je ? Que fais-je ? Et où je vais ? Plus je me connais et moins j’aurais de chances de me faire agresser par mon environnement extérieur. Car nous connaissons nos besoins, nos limites et nous savons les défendre. De plus, nous agissons en cohérence avec nos sentiments et nos valeurs. Se connaître c’est aussi être lucide par rapport à ses défauts. Il faut apprendre à les accueillir pour les améliorer.

2) Le respect est fondamental dans une relation saine, le respect des autres mais aussi de soi. Il est donc important qu’il y ait un respect mutuel. Cela suppose d’écouter l’autre et de ne pas porter de jugements. Éviter la méfiance, les jugements,..

3) Être responsable de ses paroles/actes : c’est-à-dire qu’il ne faut pas tenter de rejeter ses responsabilités sur quelqu’un d’autre en le blâmant. Par exemple : une maman et son enfant arrivent en retard à un rendez-vous et la maman dit à son enfant tu vois on est en retard t’es trop lent.

4) Communiquer et surtout éviter les non-dits. Si nous ne sommes pas d’accord sur quelque chose, ou que l’on apprécie pas quelque chose. Nous pouvons l’exprimer avec diplomatie. Nous pouvons et nous devons nous affirmer. Aborder les enjeux et les problèmes dès qu’ils surgissent est une nécessité pour améliorer davantage la relation.

Les non-dits peuvent être assimilés à une cocotte minute. À force d’accumuler les non-dits la pression de la cocotte augmente au maximum et finit par exploser. Par contre, en communiquant, nous empêchons la cocotte de chauffer et nous la conservons à une bonne température.

5) Pardonner : savoir s’excuser lorsqu’on commet une erreur. Savoir se remettre en question. Le pardon est libérateur, il apporte une paix pour soi-même mais aussi pour l’autre.

le Prophète (saws) a dit:

« Le meilleur des actes, après la foi en Allah, est l’amour des gens. »

[Rapporté par al-Tabarânî dans « Makârim Al-Akhlâq »]

Myriam

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 2 septembre 2017 par dans bien être.
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :